Les implants intra-oculaires

L’intervention en détail

Dans la grande majorité des cas, l'intervention se fait en ambulatoire (entrée et sortie le jour même de l'opération).
L'œil est insensibilisé par instillation de collyre et/ou par anesthésie locale par injection. Une anesthésie générale est également possible.
L’intervention est réalisée en milieu chirurgical stérile et sous microscope opératoire.
Le patient est installé sur un lit chirurgical.
Une petite incision à la jonction de la sclérotique (partie blanche de l'oeil) et de la cornée (partie antérieure transparente) permet de glisser un implant en avant ou en arrière de l'iris.
Dans certains cas, notamment lorsqu’il présente quelque opacité, le cristallin peut être extrait, en petits fragments, à l'aide d'une canule. L’opération s’apparente alors à celle de la cataracte.
L’opération ne nécessite pas de points de suture.
Une surveillance post-opératoire étroite est nécessaire.
En cas de complications l’implant peut être retiré.


L’avis du Docteur Kunze, ophtalmologiste, spécialiste de la chirurgie réfractive

Le lasik est actuellement le traitement de choix pour les myopies inférieures à 10 dioptries et les hypermétropies inférieures à 4 dioptries environ, en fonction de certaines caractéristiques de votre œil. Au-delà, il est préférable de faire appel aux implants car ils permettent de corriger des myopies et des hypermétropies élevées, sans amincir la cornée. Pour les cas extrêmes, il est même possible de combiner implant avec Lasik, et de corriger des myopies jusqu'à - 30 dioptries et des astigmatismes.

A NOTER

Dans le cas d'une chirurgie d'implant intra-oculaire, on opère un oeil à la fois et un intervalle d’au moins une semaine est nécessaire entre chaque intervention. La récupération visuelle est généralement rapide. Une convalescence d’environ 1 semaine est toutefois recommandée.
Par la suite, l'oeil opéré n’est pas plus sensible ni fragile qu’avant. Toute autre intervention est possible sur l’oeil opéré si celle-ci s'avérait nécessaire (glaucome, laser rétinien etc…).