L’Hypermétropie

Cette anomalie se mesure en dioptries, qui donnent la puissance des verres correcteurs requis pour corriger le défaut et faire en sorte que la focalisation d'un objet éloigné se fasse sur la rétine. Contrairement à la myopie qui est mesurée en dioptrie négative, l'hypermétropie se définit en dioptries positives :

Faibles hypermétropies : de 0 à + 2 dioptries ;

Moyennes hypermétropies : +2 à +6 dioptries ;

Fortes hypermétropies : au-dessus de + 6 dioptries