Le lasik 100 % laser ou femtolasik

L’intervention en détail

Le patient est allongé sur un lit chirurgical. Les lasers travaillant à une température ambiante fixe de 19°, le patient peut s’il le souhaite demander une couverture stérile.

L’ophtalmologiste commence par instiller quelques gouttes d’un collyre anesthésiant à la surface de l’œil. Le patient est alors placé sous le laser Femtoseconde.

Pour immobiliser le globe oculaire, l’ophtalmologiste pose sur l’œil un anneau de succion sur lequel est appliqué un “cône à aplanation” destiné à aplanir la cornée.

L’intervention par le laser Femtoseconde débute. Ce laser de haute technologie entièrement guidé par informatique, forme des bulles de gaz à l’intérieur de la cornée grâce à la répétition d’impulsions émettant dans l’infrarouge, extrêmement brèves (10 000 impacts par seconde). Chacune de ces impulsions laser est délivrée de façon extrêmement précise à une profondeur choisie par l’ophtalmologiste. Le laser Femtoseconde travaille pendant environ 45 secondes durant lesquelles l’anneau de succion exerce une forte pression. L’ophtalmologiste enlève l’anneau de succion et le patient est placé sous le laser Excimer.

Pour pouvoir soulever une fine lamelle de cornée, l’ophtalmologiste relie les bulles à l’aide d’un instrument adapté. Cette lamelle reste attachée par une petite charnière permettant de la soulever comme un capot.

Une fois le capot soulevé, il est demandé au patient de fixer une lumière dans le laser. Ceci permet de centrer sur l’œil un système que l’on appelle eyetracker. L’eyetracker est capable de suivre le centre de l’œil en cas de petits mouvements oculaires.
Pendant cette deuxième phase, rien n’est en contact avec l’œil, excepté la lumière du laser Excimer et de l’eyetracker.
Le laser Excimer modèle en profondeur la cornée parfaitement centrée pour corriger le défaut visuel (myopie, astigmatisme ou hypermétropie) pendant une durée moyenne d’une minute.

La lamelle est repositionnée après lavage et se fixe à nouveau, naturellement, en quelques minutes, sans qu’aucune suture ne soit nécessaire.

L’avis du Docteur Kunze, ophtalmologiste

100 % laser, cette technique garantit une précision et une sécurité très supérieures à la technique standard. La fabrication par le laser Femtoseconde d’une lamelle entre 100 et 120 microns d’épaisseur (contre 160 à 180 microns plus ou moins précis avec le Lasik standard) permet de disposer d’une plus grande profondeur de cornée et de corriger des myopies plus importantes (jusqu’à moins 9 dioptries en fonction de l’épaisseur de la cornée). Cette précision et la régularité du capot cornéen diminuent aussi les risques d’effets secondaires comme les éblouissements et les halos nocturnes. Important à noter, cette intervention est pratiquement indolore. Les risques infectieux sont quasiment inexistants car tout le matériel est à usage unique.


Le laser Excimer, qu’est ce que c’est ?

Un laser est un faisceau lumineux composé de rayons tous parallèles. Il est caractérisé par sa puissance, sa longueur d’onde et son diamètre. Le laser Excimer (contraction de Excited dimer) est produit par l’excitation de 2 gaz. Il a été mis au point en 1983 pour ses applications oculaires. Il permet d’enlever une surface de cornée en la vaporisant. Sa longueur d’onde est dans le spectre des ultraviolets.
Le laser Excimer dispose de toute une série de miroirs qui dirigent le faisceau lumineux sur la cornée avec une précision de l’ordre de 2 millièmes de millimètre (0,2 micron)